Participer à une première vitrine (Showcase) à l'étranger

Ce programme est une initiative commune de Wallonie-Bruxelles International et de Sabam for Culture.

 

Objectif de l'aide

L’intervention sert à offrir la possibilité à un(e) artiste, résidant en Wallonie ou à Bruxelles, de se produire à l’étranger, pour une première fois – voire une seconde fois, avec l’objectif de convaincre le milieu professionnel du pays où il se présente à s’engager à le produire, le promotionner et/ou le représenter.  Elle s’inscrit donc dans une démarche visant la professionnalisation et l’exportation dans le pays considéré.

 

Critères de recevabilité

L’opérateur culturel doit, pour bénéficier de ce soutien :

  • être soit une personne physique ou morale représentant l’artiste, issu de la Fédération Wallonie-Bruxelles, soit un artiste ayant son domicile ou son siège social effectif en Wallonie ou à Bruxelles ;
  • être un artiste professionnel et s’être déjà produit sur des scènes belges fréquentées par les spécialistes musicaux ;
  • l’artiste doit avoir produit, au minimum, un E.P. (Extend Play) de 4 titres ayant été promotionné en Belgique
  • introduire à WBI le formulaire adéquat au minimum six semaines avant la réalisation du projet et quinze jours avant la date de la Commission (sauf dérogation motivée).

Sont pris en considération :

  • Les projets  qui permettent de mettre en évidence l’implication effective de partenaires professionnels du territoire considéré (coproduction de la date, implication d’un éditeur ou agent local, promotion média préalablement réalisée avec retours intéressants) dans un lieu qui, généralement, mobilise la présence de professionnels de la filière musicale.
  • Les projets réalisés avec le concours d’un professionnel de Wallonie ou de Bruxelles qui, de par sa pratique sur le territoire considéré, peut mobiliser le milieu professionnel.
  • Pour bénéficier du soutien de Sabam for Culture, les œuvres interprétées doivent être celles d’auteurs, compositeurs, membres de la Sabam pour le territoire considéré et qui représentent au minimum 50% des œuvres exécutées.

Les projets peuvent constituer en une ou plusieurs dates de prestations. La commission musique qui étudie les demandes prendra en compte les investissements réalisés par les partenaires professionnels du projet.

 

Contact

LAMBERT Emmanuelle , Chef de pupitre - Culture, audiovisuel et sport