Unisono

 

La musique nous entoure actuellement toute la journée : dans les restaurants et les magasins, dans la rue, aux comptoirs, etc. Bref, la musique nous accompagne partout où nous allons – et aussi dans les entreprises.

Peut-être utilisez vous déjà de la musique dans votre entreprise. Par exemple : votre personnel écoute de la musique pendant le travail, vous diffusez de la musique dans votre restaurant d’entreprise ou cantine, il y a de la musique d’attente sur vos lignes téléphoniques, vous avez placé de la musique de fond sur votre site Internet, ou de la musique est utilisée dans vos bâtiments à l’occasion d’une fête pour un départ à la pension, une promotion, un anniversaire ou une fête du personnel.

L’expérience et les statistiques démontrent en tout cas que travailler ou recevoir des clients avec un fond musical profite au bien-être du travailleur et du client.

Selon le Code de Droit Economique, vous devez dans ces cas-là payer pour l’utilisation de musique.

 

Pourquoi UNISONO ?

UNISONO est  le nom sous lequel la Sabam et la Simim collaborent et agissent ensemble, depuis 2009, et sous lequel elles ont créé, sous les auspices du Ministre pour l’Entreprise et la Simplification et après des négociations avec les différentes organisations professionnelles,  un environnement unique qui permet aux entreprises de régulariser leur utilisation de musique de façon simple. De plus en plus d’entreprises et de chefs d’entreprise sont en effet convaincus de la valeur ajoutée de la musique au sein de leur entreprise.

 

Qui sommes-nous ?

UNISONO est le nom sous lequel la Sabam et la Simim collaborent et agissent ensemble avec pour objectif de simplifier, via une perception intégrée, le règlement des droits d’exécution au sein des entreprises, sociétés et services publics. Par le biais de cette structure unique, ces derniers pourront remplir en une fois toutes leurs obligations si de la musique est diffusée dans  les lieux qui sont uniquement accessibles au personnel. La Sabam assure l’administration d’UNISONO et est mandatée par la Simim pour agir en son nom et pour son compte.

La Sabam a été fondée en 1922 comme société de gestion collective d’auteurs, de compositeurs et d’éditeurs ; elle est agréée par les pouvoirs publics pour percevoir et répartir les droits d’auteur de ses auteurs, compositeurs et éditeurs affiliés. La Sabam représente à la fois le répertoire belge et le répertoire musical international.

La Simim a été fondée en 1995 et est la seule société de gestion pour les producteurs de musique qui a été reconnue par les pouvoirs publics. La Simim a pour objet de percevoir, gérer et répartir les droits pour les producteurs musicaux. La Simim représente également le répertoire belge et le répertoire musical international.

 

Pourquoi rémunérer l’utilisation de musique ?

Quiconque contribue à la création de musique, de l’auteur et du compositeur à l’artiste et au producteur, a droit à une rémunération lorsque son oeuvre est achetée ou utilisée.
Plusieurs études démontrent en outre les plus-values qui sont réalisées par l’utilisation de musique dans les entreprises : d’augmentations prouvées de la productivité à la création d’un environnement de travail harmonieux en passant par des clients satisfaits.

Ci-dessous vous trouverez les documents nécessaires.

N.B. : il s’agit ici des espaces uniquement accessibles au personnel (les bureaux, le restaurant d’entreprise,…). Si vous avez des questions concernant l’usage de musique dans des lieux publics (café, magasin,...), veuillez utiliser le menu à gauche et sélectionner ‘Musique’ puis ‘Utilisation quotidienne’.