Elections du 25 mai : les 39.000 membres de la Sabam voteront pour la culture

share

avril 11, 2014

La SABAM a récemment organisé pour la première fois un débat politique, animé par Pascal Vrebos, sur le droit d’auteur, le statut de l’artiste et la culture en général.

Ont participé au débat :

Benôit Hellings (Ecolo) : « Sans culture mise à disposition via le câble ou les smartphones, sans auteurs et sans artistes, il n’y a pas d’argument commercial pour VOO, Telenet et Belgacom pour leur permettre de vendre leurs abonnements. Il faut donc une rétribution, c’est le principe de la licence globale ».

Carine Lalieux (PS) : « Si nous revendiquons l’exception de la diversité culturelle, nous devons la soutenir ».

Richard Miller (MR) : « Cela fait des années que nous nous opposons à la politique menée en Communauté Française, en Fédération Wallonie-Bruxelles. Des choix budgétaires ont été faits qui , à mon avis, ne vont pas dans le sens de la création, ni même de la diffusion culturelle ».

Savine Moucheron (cdH) : « L’enjeu de l’évolution technologique va devenir fondamental, si ce n’est pas déjà le cas pour le moment. La difficulté pour l’auteur face à la dématérialisation des œuvres est donc un défi ».

Vous pouvez visionner ici un court montage reprenant les déclarations les plus marquantes. Pour voir l’intégralité du débat, cliquez ici.

Le secteur en quelques chiffres :

Une étude réalisée par le bureau de recherche Partners In Marketing (PIM) indique que

le droit d’auteur et les droits voisins sont à la base de 87.742 emplois et de 1.1 milliard d’euros d’investissements en Belgique. C’est le 6ème secteur en matière d’emplois, représentant 3,06% du nombre total d’emplois en Belgique. En matière d’investissements, il se situe à la 4ème place.

Pourtant, les appels lancés pour donner à la culture la place qu’elle mérite sont quasiment restés lettre morte jusqu’à ce jour…

La SABAM étudie les programmes des partis :

La SABAM étudie les programmes définitifs des partis et informera ses 39.000 membres à propos de leur position respective sur le droit d’auteur, le statut de l’artiste et la culture en général. Ceci leur permettra de voter en connaissance de cause le 25 mai.

Concernant la SABAM

La SABAM a été fondée en 1922 par des auteurs, pour des auteurs. Société privée, la SABAM perçoit, gère et répartit les droits d’auteur revenant aux auteurs. Elle est l’interface entre le créateur et l’utilisateur des œuvres. La SABAM garantit aux auteurs une juste rémunération pour l’utilisation de leurs œuvres en dehors du cercle familial.

En tant que société culturelle la plus importante de Belgique, elle représente 39.000 auteurs et plus de 4 millions de créations. La SABAM joue un rôle actif dans la diffusion de la culture en Belgique et à l’étranger, par le soutien qu’elle apporte aux auteurs et par le réseau qu’elle met à disposition. La SABAM représente le répertoire musical tant belge qu’international.

Pluridisciplinaire, la SABAM se compose de compositeurs, paroliers, éditeurs, auteurs dramatiques, chorégraphes, réalisateurs, scénaristes, dialoguistes, créateurs radiophoniques, auteurs de sous-titres, traducteurs, romanciers, poètes, auteurs de bande dessinée, illustrateurs, journalistes, sculpteurs, peintres, vidéastes, dessinateurs, photographes, graphistes…

À propos de la Sabam

La Sabam a été fondée en 1922 par des auteurs, pour des auteurs. Société privée, la Sabam perçoit, gère et répartit les droits d’auteur revenant aux auteurs. Elle est l’interface entre le créateur et l’utilisateur des oeuvres. La Sabam garantit aux auteurs une juste rémunération pour l’utilisation de leurs oeuvres en dehors du cercle familial.

En tant que société culturelle la plus importante de Belgique, elle représente 39.000 auteurs et plus de 4 millions de créations. La Sabam joue un rôle actif dans la diffusion de la culture en Belgique et à l’étranger, par le soutien qu’elle apporte aux auteurs et par le réseau qu’elle met à disposition.

La Sabam représente le répertoire musical tant belge qu’international. Pluridisciplinaire, la Sabam se compose de paroliers, compositeurs, éditeurs, auteurs dramatiques, chorégraphes, réalisateurs, scénaristes, dialoguistes, créateurs radiophoniques, auteurs de sous-titres, traducteurs, romanciers, poètes, auteurs de bande dessinée, illustrateurs, journalistes, sculpteurs, peintres, vidéastes, dessinateurs, photographes, graphistes…

Tel: 02/286 83 83

Sabam scrl
rue d'Arlon 75-77
1040 Bruxelles