Comptez sur nous pour verser vos droits d’auteur comme prévu
Une question ? Consultez nos FAQ ou utilisez ce formulaire de contact. Nous sommes joignables au 02 286 84 84, chaque jour ouvrable, de 9h30 à 13h. 

Jaaroverzicht
Coup d’œil dans le rétro : 2020, une année pas comme les autres
février 12, 2021

2020, une année à oublier au plus vite ? Pas si sûr. Si 2020 a été inévitablement plombée par le coronavirus et sa litanie d’actualités et de vocables déprimants (confinement, distanciation sociale, isolement, chômage…), il y a aussi quelques points positifs à mettre en exergue.

Pour votre société d’auteur.e.s, ces lueurs dans l’obscurité sont : la résilience, le soutien, la solidarité et l’espoir. 

Vous avez fait preuve de résilience en ces temps troublés, notamment en découvrant de nouveaux moyens d’exprimer votre art dans un contexte très particulier. La Sabam aussi, à travers ses collaborateurs/trices, s’est adaptée aux circonstances pour continuer de vous fournir le meilleur service possible. 

Et si les pouvoirs publics n’ont pas apporté tout l’appui escompté au secteur culturel, votre société de gestion a soutenu ses auteur.e.s du mieux qu’elle a pu.

Vous avez également fait preuve de solidarité : en votre nom, nous avons été solidaires avec d’autres secteurs particulièrement touchés par la crise. Un geste fort qui souligne la générosité et l’importance des auteur.e.s dans notre société.

Enfin, l’espoir : à moyen terme, la vaccination devrait permettre un retour progressif à la normale. Un public avide de culture et de création piaffe d’impatience à l’idée de réinvestir les salles de concerts, les plaines de festivals, les salles de théâtre ou de cinéma, les musées, les galeries d’art… Même si le monde politique n’en a peut-être pas pris la pleine mesure, le public a été sevré de culture … le manque est flagrant ! L’importance de la culture et de la création est devenue une évidence.  

Voici le récap’ de 2020 pour la Sabam et ses membres… 

Janvier

L’année démarre sur les chapeaux de roue avec la plateforme unique Unisono. Grâce à celle-ci, la Sabam facture dès le 1er janvier à la fois les droits d’auteur et la Rémunération Équitable (c.-à-d. les droits voisins) pour l’utilisation de musique dans les établissements horeca et commerciaux. Résultat ? Une simplification pour les utilisateurs/trices et une plus-value pour votre société de gestion.

Mi-janvier, Sabam for Culture est présente au grand festival européen de showcase Eurosonic Noorderslag à Groningue (Pays-Bas) afin d’y soutenir et promouvoir une vingtaine d’artistes et groupes de la scène musicale belge (par ex. Blanche, Black Mirrors, Lous & the Yakuza, Tanaë…). 

Février

Le mois débute en fanfare avec la remise des Magritte du Cinéma le 1er février et une belle moisson de récompenses pour nos auteur.e.s audiovisuel.le.s.  

Le 19 février, les D6bels Music Awards sont marqués par l’hégémonie de la fratrie Van Laeken (alias Angèle et Romeo Elvis). Mais un autre artiste tire son épingle du jeu. La Sabam a ainsi le plaisir de remettre le prix Sabam for Culture du meilleur auteur-compositeur à Loïc Nottet.

Mars

Au début du mois, Sabam for Culture décerne le Prix SFC Création musicale contemporaine à Stéphane Orlando dans le cadre des Belgian Music Days à Mons. 

À la mi-mars, le coronavirus paralyse tout le pays. Votre société de gestion est contrainte de fermer ses bureaux et d’annuler l’ensemble des rencontres et événements qui y étaient prévus. La Sabam continue toutefois de fonctionner et reste joignable pour répondre à vos questions. 

Malgré le coup d’arrêt donné aux activités culturelles, Sabam for Culture continue quant à elle de soutenir les nouvelles créations.

Avril

Face aux difficultés rencontrées par ses membres, l’organe d’administration de votre société décide de permettre le retrait anticipé, partiel ou total, de la réserve du fonds social pour près de 9.000 auteur.e.s et compositeurs/trices. La Sabam libère ainsi un budget total de 18 millions d’euros.

Dans un contexte difficile, les auteur.e.s font en outre preuve de solidarité vis-à-vis d’autres secteurs touchés par la crise sanitaire, et ce via une contribution de solidarité accordée aux établissements horeca et aux commerces.

La Sabam continue aussi de soutenir ses membres en développant de nouvelles bourses. La dernière en date ? La bourse d’aide à l’édition (littéraire).

Mai

Fait exceptionnel, notre Assemblée générale annuelle, qui se tient habituellement au mois de mai, est reportée au 31 août en raison du contexte sanitaire.

À partir de la mi-mai, la Sabam organise des sessions d’information à distance pour les membres nouvellement affiliés.

En réaction au peu d’intérêt manifesté par les différentes instances politiques pour les problèmes rencontrés par les acteurs/trices du monde culturel, la Sabam s’associe à l’initiative multiculturelle « No Culture, no Future », afin de déterminer les actions communes à entreprendre en faveur des auteur.e.s, des créateurs/trices et des artistes.

Juin

Face à la situation précaire vécue par ses membres, votre société d’auteur.e.s ne reste pas inactive : via Sabam for Culture, elle débloque des fonds supplémentaires (+/- 450.000 €) pour soutenir le secteur culturel.

La Sabam crée aussi avec PlayRight+, et en collaboration avec le Facir et Galm, le fonds de relance pour les musicien.ne.s belges Fund Belgian Music. Objectif ? Accorder un soutien financier à divers types de projets musicaux qui n’ont pas pu voir le jour à cause des mesures de confinement.

Notre CEO Carine Libert est élue au Conseil d’Administration du GESAC (le Groupement Européen des Sociétés d’Auteurs et de Compositeurs). Ce dernier représente 32 sociétés d’auteur.e.s (plus d’1 million de créateurs/trices). Il suit de près les développements des politiques européennes ayant un impact sur le secteur créatif et plaide auprès des décideurs européens en faveur d’un écosystème culturel et créatif pérenne. Votre société est donc bien présente au niveau européen.

Juillet

Notre CEO Carine Libert adresse une lettre ouverte aux député.e.s belges afin de les inciter à adopter quatre mesures de soutien temporaires concrètes en faveur des auteur.e.s/artistes.

Le prix Sabam for Culture « Littérature » est décerné à Arnaud Nihoul pour son premier roman, « Caitlin ».

Sabam for Culture offre une bourse visant à soutenir et revaloriser le cachet des artistes lors de prestations. Elle prévoit également une bourse d’aide à un long métrage tourné dans des conditions de production légères.

Août

Sabam for Culture lance un appel aux nouvelles œuvres d’art confinées. Les œuvres sélectionnées sont assorties d’une bourse de 1.000 €. Onze lauréat.e.s seront finalement retenu.e.s.

C’est finalement à huis clos que la Sabam tient le 31 août ses assemblées générales annuelles extraordinaire et ordinaire des membres. Les associé.e.s ont pu voter à distance. Des sessions on-line d’explication ont été organisées au préalable. L’organe d’administration (ex-Conseil d’Administration) accueille une nouvelle administratrice de choix : Laurence Bibot. Découvrez sa vision de la Sabam.

Septembre

Un mois de septembre placé principalement sous le signe de l’audiovisuel !

Initialement prévu au mois d’avril, et reporté à deux reprises à cause du contexte sanitaire, un atelier d’écriture de scénario de court métrage est organisé à la Sabam, du 14 au 18 septembre, en collaboration avec l’ASA (l’Association des Scénaristes de l’Audiovisuel), sous la houlette du scénariste Laurent Denis.

Sabam for Culture propose par ailleurs 2 bourses pour le secteur audiovisuel : elle soutient ses membres pour la promotion de leur film en salle et en festival. De plus, afin de suivre les nouvelles tendances du secteur, elle offre une bourse (de 1.000 €) aux créateurs/trices de webséries.

Le prix Sabam for Culture « Auteur.e Audiovisuel 2019 » est attribué à la réalisatrice Bérangère Mc Neese pour son court métrage plébiscité « Matriochkas ».

À noter encore : Sabam for Culture participe à la relance du secteur littéraire et elle offre un soutien financier pour la création de nouvelles œuvres théâtrales.

Octobre

Le Fund Belgium Music (le fonds de relance pour les professionnel.le.s belges de la musique, voir supra), cofondé par la Sabam, lance son premier appel à projets.

Notre ex-administrateur délégué Benjamin Schoos décide de quitter ses fonctions afin de se recentrer sur ses projets personnels. Anthony Sinatra (fondateur du groupe Hollywood Porn Stars) est coopté pour le remplacer au sein de l’organe d’administration et achever son mandat. Découvrez sa vision du rôle d’administrateur.

Le 20 octobre, une annexe est jointe au mandat donné à la Sabam par PlayRight et la SIMIM dans le cadre de la Plateforme Unique Musique. En vertu de cette annexe, la Sabam peut désormais également percevoir la Rémunération Équitable pour la musique diffusée sur les chaînes de radio.

Novembre

Sabam for Culture soutient les auteur.e.s de théâtre en quête de financement. Neuf œuvres scéniques bénéficient finalement d’un soutien oscillant entre 1.000 et 4.000 €.

La reine belge du théâtre d’objet Agnès Limbos remporte le prix SFC Arts de la Scène 2019. Cette année, Sabam for Culture a fait le choix de récompenser une auteure/créatrice pour le moins atypique. 

Décembre

Le 9 décembre, la Sabam a réparti plus de 65.000 € en droits d’auteur pour 1.074 live streams gratuits diffusés en plein confinement et déclarés auprès de nos services. Un coup de pouce financier bienvenu en ces temps difficiles.

L’arrangeur-compositeur et ex-administrateur de la Sabam Michel Herr remporte le prix Sabam for Culture Jazz 2019. Découvrez l’interview qu’il nous a accordée à cette occasion.

Le photographe Philippe De Gobert est l’heureux lauréat du prix Sabam for Culture « Arts visuels 2019 », pour sa splendide série photographique consacrée à la ville du Havre (France).

share

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

 

Contactez-nous