Comptez sur nous pour verser vos droits d’auteur comme prévu. Découvrez aussi les soutiens que nous vous proposons.
Une question ? Consultez nos FAQ ou utilisez ce formulaire de contact. Nous sommes joignables au 02 286 84 84, chaque jour ouvrable, de 9h30 à 13h.

Coronavirus: Wat doet Sabam for Culture?
Les auteurs offrent une contribution de solidarité aux établissements horeca
avril 10, 2020

La Sabam et les fédérations horeca de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre ont conclu un accord afin de réduire la facture Unisono  pour les établissements horeca. Cette contribution de solidarité sera octroyée par les auteurs et les compositeurs et équivaut à un mois de droits d’auteur. La mesure concerne un montant global de près de 2 millions € en droits qui auraient normalement dû revenir aux auteurs, compositeurs et éditeurs. Les établissements horeca qui ont été contraints de fermer leurs portes suite aux mesures gouvernementales peuvent solliciter cette contribution de solidarité à partir du 2 mai de manière simple et rapide via le site web de la plateforme unique Unisono. Ce montant sera ensuite déduit de la facture annuelle ou remboursé via une note de crédit.

Le secteur culturel et celui de l’horeca sont les plus lourdement impactés du point de vue économique par les mesures prises par les autorités pour lutter contre le coronavirus. Ceci est confirmé par les résultats d’une récente enquête menée auprès des entreprises et des indépendants par la FEB, l’UCM, Unizo et BeCi notamment. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard : les deux secteurs sont fortement interdépendants. « Sans musique, les établissements horeca sont moins fréquentés. Inversement, de nombreux établissements horeca sont les lieux où nos talents artistiques accomplissent les premiers pas de leur carrière naissante », déclarent les fédérations horeca et la Sabam. Les établissements horeca sont une importante source de revenus pour les auteurs et les compositeurs. Si ces établissements surmontent cette crise, ils pourront contribuer à la relance du secteur culturel.

Carine Libert, CEO de la Sabam : « Nous ne pouvons pas nous voiler la face : l’impact économique des mesures prises par les autorités sur le secteur culturel et en particulier sur le revenu de nos auteurs, compositeurs et éditeurs est considérable. Ceux-ci perdent la majeure partie de leurs revenus suite à la fermeture obligatoire des établissements horeca et à l’annulation des événements. Nous demandons aux pouvoirs publics de prendre rapidement les mesures indispensables pour compenser le manque à gagner subi par nos auteurs et compositeurs et soutenir le secteur culturel en général. »

Thierry Neyens, Président FED  HoReCa Wallonie: « Après la prolongation du délai de paiement déjà obtenue précédemment, nous sommes heureux d’avoir pu conclure cet accord avec la Sabam. Par les temps qui courent, chaque euro compte pour nos exploitants horeca  car leur établissement est fermé et il n’y a donc pas d’argent qui rentre dans leur caisse. Cette contribution de solidarité est valable pour tout établissement horeca qui a déjà payé ou qui doit encore payer. C’était essentiel pour nous. Les secteurs de l’horeca et de la culture sont en détresse et méritent tout soutien. Nous continuons à négocier avec d’autres parties afin de trouver des solutions pour nos entrepreneurs. »

Actuellement, la Sabam se concerte avec l’Union des Classes Moyennes (UCM) à propos d’une contribution de solidarité de ses auteurs et compositeurs au bénéfice des établissements commerciaux qui ont été contraints de fermer leurs portes suite aux mesures des pouvoirs publics. Plus d’infos à ce sujet ultérieurement.

share

Avez-vous des questions?

Notre Customer Service vous répondra dans les meilleurs délais.

 

Contactez-nous