Les auteurs reçoivent davantage d’argent de la Sabam

share

mai 28, 2018

Aujourd’hui, la société belge des auteurs tient son assemblée générale et présente les résultats de l’année 2017 à ses associés, auteurs, compositeurs et éditeurs.

Plus de droits d’auteur pour plus d’auteurs

En 2017, la Sabam a réparti plus de € 117,5 millions en droits d’auteur à – entre autres - des auteurs, réalisateurs, scénaristes, compositeurs, créateurs de théâtre, éditeurs, … C’est  € 11 millions de plus que l’année précédente, soit une hausse de pas moins de 10%. La Sabam répartit chaque mois de l’argent à ses auteurs ; en 2017, il y a ainsi eu 63 répartitions au total.

81% des droits d’auteur reçus en 2016 ont déjà été répartis entre les associés de la Sabam. Il s’agit d’un chiffre plus élevé que l’année d’avant. En 2016, 75% des droits reçus par la Sabam en 2015 avaient déjà été répartis.  

De même, le nombre d’auteurs et d’éditeurs recevant des droits est en croissance : 13.893 pour être précis. Il s’agit là d’une hausse de 6,7% par rapport à 2016.  

Plus de recettes aussi pour les auteurs

La Sabam a perçu plus de € 163 millions en droits d’auteur pour l’utilisation de son répertoire  (compositions musicales, œuvres audiovisuelles, textes de théâtre et photos, …). Il s’agit d’une progression de 5% par rapport à l’année précédente.  

Sabam For Culture

La Sabam soutient également la culture en Belgique via son fonds culturel. Sabam For Culture a évolué pour devenir un partenaire indispensable du paysage culturel belge et elle défend les créateurs et les organisations culturelles en Belgique et à l’étranger. Sa principale motivation ? Mettre en contact divers acteurs du secteur afin d’ainsi promouvoir son répertoire.

Avec un budget de € 1,2 million,  Sabam For Culture a soutenu en 2017 plus de 400 initiatives, dont 132 événements, 167 bourses pour les créateurs, 51 prix, 19 awards et 23 sessions live avec des artistes belges.

Un vent nouveau et un coup d’œil vers l’avenir

Depuis le 15 mai, la Sabam a une nouvelle directrice générale, Carine Libert. C’est par la même occasion la première fois qu’une femme occupe cette fonction au sein de la société. Elle travaille à la Sabam depuis 27 ans déjà comme juriste et elle dirigeait depuis 1999 le service Affaires juridiques et internationales.

“Avant que la Sabam ne célèbre son 100ème anniversaire en 2022, je souhaite atteindre 3 objectifs : tout d’abord, nos auteurs doivent recevoir leur rémunération ainsi que des réponses à leurs questions plus rapidement. C’est la raison pour laquelle nous continuons d’investir dans nos eServices, un traitement des données plus rapide et une gestion efficace des relations avec nos membres et clients. Les clients doivent à leur tour trouver plus aisément le chemin de la Sabam, afin d’obtenir de façon rapide et simple leur autorisation pour l’utilisation de notre répertoire.  En rémunérant correctement les auteurs, ils contribuent à la valeur de notre culture locale. Enfin, le personnel est notre « capital humain ». Je souhaite exploiter au mieux leurs connaissances et leur expertise pour réaliser nos priorités et faire face ensemble aux défis du futur.”

Le conseil d'Administration acueille aussi 2 nouveaux visages : Tom Kestens, auteur-compositeur et musicien flamand, et Pierre Dumoulin, auteur-compositeur et musicien. Il a entre autres composé City Lights, la chanson interprétée par Blanche lors du Concours Eurovision de la chanson de l'année passée.

Vous pouvez consulter le rapport annuel 2017 dans son intégralité en cliquant ici

À propos de la Sabam

La Sabam est la société des auteurs, compositeurs et éditeurs. Elle gère les droits de plus de 41.000 membres dans 5 domaines artistiques : musique, cinéma & télévision, théâtre & danse, arts visuels et littérature. En 2017, la Sabam a réparti près de 118 millions € en droits d’auteur. Par ailleurs, au cours de cette même année, elle a soutenu via Sabam for Culture plus de 130 événements culturels et 150 projets de ses membres. Plus de 250 travailleurs, basés à Bruxelles, s’efforcent tous les jours de défendre les droits des auteurs. En 2022, la Sabam fêtera son centenaire.

Contact de presse :

Olivier Maeterlinck

Tel: 02/286 83 83

press@sabam.be