Raoul Servais reçoit une Muse de la Sabam au Festival du Film d’Ostende

share

septembre 15, 2018

Aujourd’hui, le pionnier du cinéma d’animation Raoul Servais est mis à l’honneur par sa société d’auteurs dans le cadre du festival du film d’Ostende. Il a reçu des mains de notre CEO Carine Libert la Muse de la Sabam, en récompense de son impressionnante carrière internationale comme réalisateur d’animation. Carine Libert : « Raoul Servais est un exemple pour tous les réalisateurs de films d’animation en Belgique et bien au-delà, nous sommes particulièrement fiers de pouvoir le compter parmi nos associés ».

 

À propos de Raoul Servais

Raoul Servais, pionnier mondialement connu du film d’animation, est membre de la Sabam depuis 1974.  Il est le fondateur de la formation en cinéma d’animation au KASK à Gand et il a accumulé les prix au cours de sa longue et riche carrière. Celle-ci débuta avec « Havenlichten » en 1960, il y eut ensuite sa percée internationale avec « Chromophobia », puis la consécration avec la palme d’or à Cannes pour « Harpya » et le titre de docteur honoris causa à l’Université de Gand.

Pour sa contribution considérable à l’industrie cinématographique, il se vit en outre décerner en 2008 le « Troubadour » de la Sabam par notre ancien administrateur délégué Johan Verminnen.

 

À propos de la Muse de la Sabam

Prenant la forme d’une élégante statuette en bronze, créée par l’artiste Hubert Féguenne, la Muse de la Sabam est un prix qui récompense l’ensemble d’une carrière. Raoul Servais rejoint ainsi un groupe d’artistes triés sur le volet, le groupe des « Muses de la Sabam », qui compte notamment dans ses rangs Lydia Chagoll, Robbe de Hert, Roland Verhavert, Arno, Harry Kümel, Philippe Boesmans, Jo Lemaire, Rocco Granata, Pieter Aspe, Geert Hoste, Dani Klein, Staf Knop et Will Tura.

 

À propos de la Sabam

La Sabam est la société des auteurs, compositeurs et éditeurs. Elle gère les droits de plus de 41.000 membres dans 5 domaines artistiques : musique, cinéma & télévision, théâtre & danse, arts visuels et littérature. En 2017, la Sabam a réparti près de 118 millions € en droits d’auteur. Par ailleurs, au cours de cette même année, elle a soutenu via Sabam for Culture plus de 130 événements culturels et 150 projets de ses membres. Plus de 250 travailleurs, basés à Bruxelles, s’efforcent tous les jours de défendre les droits des auteurs. En 2022, la Sabam fêtera son centenaire.

Contact de presse :

Olivier Maeterlinck

Tel: 02/286 83 83

press@sabam.be